Avec le feu vert de Trump, Erdogan « nettoie » le nord de la Syrie de ses habitants kurdes et détruit leur démocratie féministe