Le 6 juin prochain la Générale Nord-Est accueille Voix vives, ou l’histoire orale du présent, une journée de workshop autour de l’histoire des mouvements, au croisement du collectif et des itinéraires personnels, les pratiques historiennes à la marge, les arts narratifs qui laissent de la place à la subjectivité, ces histoires au pluriel non historicisées qui ne suivent pas les logiques de l’histoire avec un grand H.
Des Voix vives ou l’histoire orale du présent n’auront jamais fini de dire ce qu’il en était, ce qu’il en sera ou n’est pas passé encore, d’une histoire toujours à refaire, et réinscrire au milieu de la situation présente. Interrompre les chronologies trop ordonnées, et les répétitions, proposer l’inspiration à plusieurs voix et la multiplicité des formes possibles du récit, pour raconter ce qui traverse, qui a eu lieu, qui est à venir, etc.

L’histoire orale n’est pas une discipline ou une sous-discipline de l’histoire ou de l’une de ses interdisciplinarités parmi les sciences sociales ici. C’est une question posée à tous ses silences, et à toutes les formes de relations tronquées aux temporalités du politique et du social.
Elle n’est pas simplement orale au sens de l’oralité et des cultures et des arts parlés mais montre comment l’instantanéité de ce qui est dit échappe, et comment les langages que nous parlons parlent en eux-mêmes. Voix vives, ou l’histoire orale du présent est une invitation à réinterpréter ce qu’elle peut dire, et comment.
2018 fête 1968, ses camions de police alignés au bord du champ anarchique des utopies, et ses communes libres dans les occupations des universités. Pourquoi pas ne pas en rester là, de ce qui s’inverse dans les résonances, et voir de ce qui surgit parle le langage du présent ?

Le 6 juin à la Générale Nord-Est, une programmation radiophonique ouverte accueillera des lectures, des entretiens et des interventions thématiques, des émissions radiophoniques auto-produites, performances sonores et musiques : Invitation aux narrateur-trice-s, performers, chercheur-e-s-militant-e-s, poétes-se-s, réalisateur-trice-s radiophoniques, et musicien-ne-s de tous horizons.
Participez, en écrivant à : zonesinter-zones.org, avec un simple descriptif, coordonnées et liens Internet et/ou fichiers joints.
Le pré-programme de la journée sera diffusé le 6 mai, et le programme le 21, une quinzaine de jours auparavant la date de la journée, qui sera en entrée libre.

Voix vives, ou l’histoire orale du présent
6 Juin 2018 de Midi à Minuit à La Générale Nord-Est, 14 Avenue Parmentier 75011 Paris (M° Voltaire)
Faire suivre / Partager : https://www.facebook.com/events/1719706078125728/

Catégories : Workshops